Cellou Dalein: <>

Le Chef de file de l’opposition, dont la mouvance n’écarte pas des manifestations politiques les jours à venir pour protester contre des fraudes enregistrées lors des dernières communales, s’est senti concerné.

Depuis la commune de Matam où il a prié, Cellou Dalein Diallo a répliqué. «Je souhaite vivement que ceux qui ont la responsabilité de mettre en œuvre l’accord politique du 12 octobre fassent de leur mieux pour que cet accord soit en fin appliqué. Vous savez que j’aime dire , on obtient la paix par la justice, par le respect des engagements pris. Si vous violez les droits des autres, vous ne respectez pas les contrats et la loi, vous mettez en cause la paix », a rétorqué Cellou Dalein Diallo.

La paix, poursuit-il, n’est pas la soumission à l’injustice. « La paix n’est pas l’acceptation de la fraude électorale, ce n’est pas l’acceptation des violations des droits humains. Nous sommes tous attachés à la paix. Nous connaissons tous les vertus et les avantages de la paix. Lorsque j’ai rencontré le président de la République le 02 avril dernier, le président a instruit les institutions concernées à tout faire pour mettre en œuvre les accords politiques », a mentionné le président de l’UFDG.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here