Law theme. Judge gavel and justice balance scale on white background. 3d illustration

La justice guinéenne va traquer les personnes qui véhiculent de fausses informations (fake news) sur les réseaux sociaux ou encore sur des sites web.

L’annonce vient d’être faite par le Procureur Général. Mamady Diawara a mis en garde les personnes qui véhiculent de fausses informations, des textes, vidéos d’une violence extrême faisant état de la mort de syndicalistes et de manifestants ou qui seraient entre la vie et la mort.

« Le Procureur Général rappelle que ces faits sont prévus et punis par les articles 31,32, et 35 de la loi 037/2016 relative à la cyber-sécurité et la protection des données à caractère personnel en République de Guinée. Il informe également que sur ses instructions, une enquête préliminaire a été ouverte contre X à la Direction Nationale de la Police Judiciaire », a annoncé le Parquet Général dans un communiqué.

Mamady Diawara rappelle que toute personne à l’origine de tels agissements, sera identifiée, interpellée et déférée devant les tribunaux compétents quel que soit son lieu de résidence.

« L’internet est un espace de liberté et d’expression, le parquet général, en appelle, cependant à son utilisation responsable », rappelle le Procureur Général.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here