Dans leur lutte contre la dinunition du prix du carburant à la pompe ,le président du Cnosc-ddg dit avoir constaté avec regret les agissements de certains anciens ministres qui tentent de manipuler le mouvement à des fins personnels.M Salmana Diallo invite les jeunes à ne pas se laisser manipuler par les anciens ministres qui ont déjà goûté au pouvoir et qui veulent se repositionner.

« Le Cnosc-ddg constate toujours avec regret le refus du gouvernement de diminuer le prix du carburant.Nous constatons aussi qu’il y certains anciens ministres qui ne maîtrisent pas le concept et le rôle de la Société civile qui sont entrain de créer de confusion en son sein.Il ne faut pas faire la confusion entre la société civile et le mouvement social. Quand tu diriges une plateforme de la Société civile, tu n’as pas besoin de créer un mouvement spontané. C’est pourquoi le Cnosc-ddg, œuvrant pour l’amélioration des conditions de vie de la population, n’est pas prêt à appartenir ou à créer un mouvement spontané. Étant une plateforme nationale, le Cnosc-ddg cherche à avoir une synergie d’action avec les autres plateformes de la Société civile et soutient l’harmonisation des interventions de l’ensemble des acteurs de la Société civile y compris le syndicat pour amener le gouvernement à diminuer le prix du carburant et à améliorer les conditions de vie des populations.Le Cnosc-ddg n’a pas besoin de soutien d’un parti politique . Je ne vais pas être et ne me laisserai pas manipuler par un leader d’un parti politique qu’il soit de la mouvance présidentielle ou de l’opposition.
Nous invitons les jeunes à ne pas se laisser manipuler par les anciens ministres qui ont déjà goûté au pouvoir et qui veulent se repositionner. Certains anciens ministres qui veulent se positionner, avoir un leadership et qui ne maîtrisent pas le concept et le rôle de la Société civile sont en train de créer une confusion totale».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here