Le mois d’août se passe assez mal pour certains habitants de la commune urbaine de Kankan. Dans la nuit de ce mardi 14 au mercredi 15 Aout 2018, la pluie, a occasionnée d’énormes dégâts chez certains citoyens au quartier Farakô 1 secteur Morioulen, où plusieurs maisons ont été inondées. L’obstruction, du système de canalisation des eaux dudit quartier serait à la base du fléau rapporte le correspondant de Universguinee Kankan
Depuis le début de la saison des pluies, à Kankan, la famille Traoré domiciliée en bordure de route au quartier Farako 1 secteur Morioulen, tire le diable par la queue. A chaque averse qui tombe sur la ville, comme d’autres habitants, du secteur, Dame Traoré Tiranké Condé et tous les siens plongent dans le déboire.
Le dernier épisode de ce calvaire, date de la nuit dernière. A 1 heure du matin, les eaux de pluie ont envahi leur concession et les auraient dépossédés de plusieurs de leurs biens matérielles « Depuis le début de la saison pluvieuse nous souffrons beaucoup, quand la pluie commence à tombée on ne dort pas la nuit l’eau rentre dans la maison dans les douches, même nos tapis qui sont dans le salon on a tous enlevé, hier nuit quand il a commencé à pleuvoir dès que les voitures passent l’eau rentre à la maison, donc on a passé toute la nuit à veillez sur les enfants et notre grand-mère, pour la première fois quand l’eau est rentré on a perdu tout nos objets les chaussures, les tapis, les téléphones, c’était dans les bandes de 1h jusqu’à 4h on a pas pu dormir » A-t-elle dit.
Pour elle, cette situation est dû au fait que l’unique canal d’écoulement des eaux dans le secteur soit complètement bouché par le mauvais usage de certains voisins « Nos voisins jettent leurs ordures dans les caniveaux et ça vient se caller par là, donc les caniveaux sont bourrés, et l’eau n’auras pas de passage » A-t-elle dit.
Alertés, les autorités de la place en occurrence le gouverneur, le préfet, le chef de quartier et quelques agents de la croix rouge, sont venus faire un constat, mais selon Mme Traoré, Tiranké Condé, depuis lors ils n’auraient rien entreprit « L’autre fois Gouverneur, le Préfet et la croix sont venus, ils n’ont rien dit quand même, ils sont venus visiter et ils se sont retourné, ils ne sont même pas rentré dans la maison parce qu’il n’y avait pas de passage, on leur a montré les images et ils sont pris quelques photos, mais depuis lors ils ne sont plus revenus et on n’a rien vu » A-t-elle dit.
Malgré tout, elle ne perd pas espoir, et interpelle encore les autorités à les venir en aide « Nous attendons l’aide du Gouverneur, le Préfet, le chef de quartier et les personnes de bonnes volonté, parce qu’il n’y a pas de maire » A-t-elle lancé.
Rencontré chez lui, le chef du quartier Farako 1, Ansoumane Diakité, nous a assuré que des actions sont en cours pour venir en aide aux sinistrés « Dès qu’il y’a eu inondation toutes les autorités à tous les nivaux sont venu sur le terrain, on a chargé la croix rouge de recensé tous les sinistrés » A-t-il dit.
A signaler que depuis le début de cette saison pluvieuse, plusieurs autres quartiers de Kankan, sont devenu purement impraticable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here