Conflits domanial à Kankan : 24 villages de la sous-préfecture de Koumban en conclave pour y mettre fin.

Miné par des conflits domaniaux, agro-pastoraux et miniers, les 24 villages ‘’ Kouroulaminy’’ de la sous préfecture de Koumban situé à 40 kilomètre de Kankan ont tenus une grande réunion  dimanche 26 Aout 2018,c’était en présence des autorités locales de la place à Makono situé à 15 kilomètre de Kankan.Objectif,se pencher sur ces différents conflits afin d’y mettre fin grâce à l’implication de la jeunesse et la notabilité de ladite contrée.

C’est dans le souci de préserver les 24 villages de Kouroulaminy des conflits domaniaux, agro-pastoraux et miniers que les jeunes sous la bénédiction de la notabilité ont convoqué cette grande réunion au cours de laquelle tous les représentants des 24 villages de Kouroulaminy ont pris part.

Salla Kourouma le président de la jeunesse a expliqué le but de cette rencontre « On a attaché 10 noix de cola, pour que les sages puissent les distribuer à tous les représentants des 24 villages, ils savent maintenant que ces 10 noix de cola sont significatives, on sait tous que quand tu envoies 10 noix de cola chez quelqu’un cela mettra fin à tous les conflits qui vous opposent, donc c’est le but principal de cette réunion d’aujourd’hui préserver la paix et mettre fin aux conflits » A-t-il dit.

Au cours des 5 derniers mois, pas moins de 5 conflits domaniaux ont éclaté à ‘’Kouroulamyni » effectivement on a mis fin à 5 conflits domaniaux au cours des 5 derniers mois, à titre d’exemple, nous avons un frère qui vivait à Guéckédou, quand il est définitivement rentré, il y a eux opposition entre ses parents et lui,à cause d’une portion de terre, ils ont fait trois ans à la justice, mais dès que le sous-préfet nous a appelés, en 15 minutes nous avons mis fin à ce conflit, à part ça souvent il y a des petits conflits entre nos villages et les villages voisins pour les délimitations; donc on s’est battu pour mettre fin à tout ça » souligne-t-il.

Doussou Mory Condé doyen de Makonon a quant à lui attirer l’attention des autorités sous-préfectorales sur la nécessité de maintenir la paix et la quiétude sociale à Kouroulaminy « mes frères, nous n’avons rien n’ont gagné en vivant dans la haine, il faut que nous nous aimions, que nous nous respectons les uns envers les autres, les autorités de Koumban doivent toutes faire pour le maintien de la paix dans ces 24 villages, sinon elles ne seront jamais dissociées des problèmes, quelle qu’en soit la force des sages, c’est la loi qui est la plus forte, si les contrées qui se trouvent sous votre responsabilité ne vivent pas dans l’harmonie, vous-même vous ne serez pas en paix, que Dieu nous protège » A-t-il dit.

À retenir que cette importante réunion qui s’inscrit dans le renforcement de la paix et la quiétude sociale entre les 24 villages ‘’ Kouroulaminy »,s’est soldée par l’immolation de deux bœufs et la lecture du saint coran.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here