Le maire de Dakar Khalifa Sall a été condamné jeudi en appel à cinq ans de prison ferme pour escroquerie portant sur des fonds publics et faux, une décision qui confirme la peine infligée en première instance et l’écarte de la course à l’élection présidentielle sénégalaise.

« Le tribunal confirme le jugement pour Khalifa Sall », a indiqué lors d’une audience publique le président de la cour d’appel, en l’absence du maire de la capitale sénégalaise.

En l’état, ce socialiste dissident de 62 ans ne peut pas se présenter pour défier dans les urnes le président sortant Macky Sall en février 2019, comme il en avait l’intention, mais il lui reste la possibilité d’introduire un recours devant la Cour suprême.

AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here