L’accusatrice du candidat de Trump à la Cour suprême témoignera jeudi au Sénat

Christine Blasey Ford a accusé Brett Kavanaugh, le candidat du président pour la Cour suprême, d’agression sexuelle au cours d’une soirée arrosée dans les années 1980.

Les parlementaires américains se préparaient dimanche à une semaine cruciale en vue de l’audition jeudi de la femme qui accuse d’agression sexuelle le juge Kavanaugh, candidat de Donald Trump à la Cour suprême. À quelques semaines des élections de mi-mandat, que les démocrates souhaitent transformer en référendum anti-Trump, l’enjeu de ces auditions est double.

Les témoignages de Christine Blasey Ford et de Brett Kavanaugh, qui ont tous deux accepté de livrer leur version aux sénateurs, pourraient ainsi, in fine, peser sur le scrutin, mais aussi sur la désignation du magistrat à la Cour suprême, qui ferait basculer à droite la plus haute juridiction américaine. Après des jours de négociations et de bras de fer entre les républicains de la commission judiciaire du Sénat et les avocats de Christine Blasey Ford, un accord a été scellé dimanche sur la date et l’heure de l’audition publique, qui promet d’attirer tous les regards.

Tous les regards seront tournés vers le Sénat. « Nous nous sommes engagés à aller de l’avant avec une audition publique le jeudi 27 septembre. Malgré les menaces actuelles pour sa sécurité et sa vie, le Dr Ford croit qu’il est important pour les sénateurs de l’entendre directement », indique un message des conseils de Christine Blasey Ford, cité par des médias. La commission judiciaire du Sénat a confirmé que la prochaine audition sur la confirmation du juge Kavanaugh aurait lieu ce jeudi à 10h.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here