Préparatif de la fête d’indépendance, ouverture provisoire de la mine, grogne au quartier Banankoroda, gèles des salaires des fonctionnaires à Kankan : Le Préfet Aziz Diop bala l’actualité.

Dans la capitale de la savane guinéenne l’actualité est dominée par les préparatifs de la fête d’indépendance guinéenne, la réouverture provisoire de la mine d’or fermée par les autorités, la manifestation des jeunes du quartier Banankoroda contre l’enclavement de leur quartier mais aussi le blocage des salaires de certains fonctionnaires de l’enseignement technique et professionnel.
Interrogé le préfet Aziz Diop est revenu sur ces actualités qui ont secoué la ville de Kankan la semaine dernière universguinee.info
A quelques jours de la date très attendue du 02 octobre, date qui va marquer les 60 ans de la commémoration de l’indépendance guinéenne, l’heure est aux préparatifs sur toute l’étendu du territoire national.
A Kankan, ces préparatifs sont coordonnées par le préfet Aziz Diop.
Après avoir ténue une rencontre ce vendredi matin, avec les différents chefs des sous-commissions mises sur pied « La mobilisation autour du 02 octobre est totale à Kankan, toutes les forces vive de Kankan sont actuellement à pied d’œuvre pour qu’on donne une connotation particulière à la fête, qui marque les 60 années de notre indépendance, un Etat qui a 60 ans un Etat mature qui doit pouvoir fondé les bases essentielles de son développement » A marteler Aziz Diop.
Après la fermeture de la mine d’or découverte à Kankan-Coura, les femmes exploitantes de cette mine ont pris d’assaut le bloc administratif de la préfecture le mardi passé, après avoir consulté sa hiérarchie, préfet le préfet à ordonné la réouverture de cette mine pour 5 jours « Les femmes peuvent continues à exploiter leurs intrants jusqu’à demain dimanche parce que la mine là demeure fermée, ce que nous connaissons c’est que les femmes là sont entrain d’exploité leur gravier et ça c’est jusqu’au dimanche soir, le lundi matin, nous irons voir sur le terrain et si on trouve quelqu’un là-bas on l’embarquera » A-t-il dit.
Le jeudi passé tôt le matin les jeunes du quartier Banankôrôda ont barricadés toutes les routes qui mènent à leur quartier pour disent-ils attirer l’attention des autorités sur l’enclavement de leur quartier « ce matin j’ai rencontré leur responsable, je les ai demandé de levé les barricades, parce que les travaux de terrassements ont commencés vers Chérifoula, en tout cas les dispositions seront prisent » A-t-il dit.
Le même jour, les fonctionnaires de l’enseignement technique et professionnel ainsi que ceux de l’enseignement technique ont été surpris de voir qu’aucun franc n’a été viré sur leur compte de la part de l’état, mais selon Aziz Diop « ils n’ont pas été privés de leurs salaires, c’est que professionnellement ils ne sont pas en situation de classe, ni en état d’être dans une administration scolaire, c’est ça la réalité, donc si on ne veut pas que la vérité soit dites, elle sera dites, nous avons fait un recensement exhaustif, on ‘est allé école par école, salle de classe par salle de classe» A-t-il dit
Univerguinee.info.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here