Suite à une décision du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, les frais d’inscription dans les différentes universités du pays ont grimpé pour les nouveaux étudiants.

De 15. 000 F, ce montant s’élève aujourd’hui à 250.000 FG. Même si plusieurs frais lié aux cursus universitaires sont pris en compte par ce nouveau tarif, la plupart de nouveaux étudiants de l’Université Julius Nyerere de Kankan se plaignent rapporte le correspondant de Universguinee.
Cette année ils sont plus de trois milles étudiants orientés à l’université Julius Nyerere de Kankan.
Depuis le lundi passé plusieurs d’entre eux, sont présents dans lenceinte universitaire pour se faire inscrire.

 


Superposé dans la cour de l’université, ces étudiants n’ont pas manqués de revendiqué ce fait qui les prend aux cœurs « Les 250.000 fg sont trop, actuellement avec le prix de transport les parents nont pas les moyens, les 15.000 fg étaient bon » A dit Mariame Ciré Diallo étudiante en provenance de la préfecture de Kindia.
Même sils partagent le mécontentement de sa nouvelle camarade, pour sa part Aliou Camara pense quil faut se soumettre à la décision de lEtat « De 15.000 fg à 250.000 fg, ça nous a beaucoup gêné, mais comme cest une décision du gouvernement donc nous allons payer je pense que cest mieux » A-t-il dit.


Lancé Keïta nayant pas les moyens pour payé les 250.000 fg préfère sen remettre à ses parents « Jai appelé mes parents pour leur dire que cette année les frais dinscription, donc ils sont dit quils vont menvoyer largent demain, dès quil sera là jirai me faire inscrire » A-t-il dit.
Assise dans un coin non loin de la scolarité, Loua Aghate, originaire de Nzérékoré exhorte les autorités nationales a revoir à la baisse cette somme quelle juge exorbitante «  Cest chaud actuellement hein, parce que 250.000 cest trop, donc les autorités nont quà avoir pitié de nous les nouveau étudiants » A-t-elle.
Il est de même à retenir que sous instruction du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique les opérations d’inscription et de réinscription sont suspendus jusqu’à nouvel ordre sur toute l’étendue du territoire national.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here