BENIN: OUTRE LES ŒUVRES SOCIALES ET HUMANITAIRES

L’Ong Cisopac s’engage à accompagner la médecine traditionnelle

Les responsables de l’Ong Cisopac ont procédé à la mise en terre de plusieurs plantes médicinales au siège de l’organisation à Avrankou Houédakomè ce samedi 03 novembre 2018. Cet évènement chapeauté par le président de l’organisation, Vincent Koudogbo fait suite à la volonté ostensible de l’Ong à appuyer la médecine traditionnelle pour le bien-être des populations au Bénin.
La médecine traditionnelle n’existerait pas si les plantes, voire les arbres n’existent pas. Conscient de ce corollaire dépourvu de toute ambiguïté, l’Ong Centre d’Investigation Spirituelle et de l’Observatoire du Patrimoine Culturel (Ong Cisopac) a décidé d’œuvrer pour la disponibilité pérenne des plantes médicinales actuellement en perte de vitesse afin de renforcer la médecine traditionnelle au Bénin pour les couches montantes.
A cet effet, l’organisation a procédé, en présence effective de son président, Vincent Koudogbo, à la mise en terre de plusieurs espèces de plantes médicinales d’ores et déjà rares à trouver, mais indispensables aux praticiens de la médecine traditionnelle.
A travers ce projet, l’Ong Cisopac se veut être le centre où les praticiens de la médecine traditionnelle peuvent se procurer toutes les espèces de plantes médicinales dont ils ont besoins.
A en croire Vincent Koudogbo, « avec les questions de lotissement et d’urbanisation, les plantes médicinales que nos arrières-parents trouvaient facilement dans les champs deviennent de nos jours un casse-tête pour les praticiens de la médecine vertueuse que nous ont léguée nos parents. Ce projet entrepris sur fond propre est donc le symbole de notre engagement à conserver la médecine traditionnelles pour les générations futures ».
Par Sègbégnon Pascal MITOWADE correspondant universguinee au Bénin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here