Alors que le petit monde du football en est toujours à se demander à quand le démarrage du championnat guinéen, cuvée 2018-2019, après au moins deux reports, on en sait un peu plus sur la situation financière extrêmement délicate de l’organe délégataire en charge de ce championnat, à savoir la Ligue Guinéenne de Foot Pro.

Une institution en pleine tourmente après la démission de son président, l’homme d’affaires KPC.

Il faut dire qu’à date, cette institution traîne une ardoise qui s’élève à près de 6 milliards de nos francs. Un montant qui représente la somme des impayés dus à la gestion de l’ex président KPC.

Mise devant le fait accompli, la FEGUIFOOT, doit s’échiner d’abord à éponger cette ardoise avant de trouver de l’argent frais pour pouvoir démarrer la nouvelle saison des championnats Ligue 1 et Ligue 2.

En effet, aussi bien les clubs engagés dans ces deux compétitions que les arbitres ou encore les superviseurs et d’autres acteurs, tous conditionnent la reprise du championnat, par le règlement intégral de tous les arriérés, ainsi que le paiement d’avances consistantes.

Ce n’est pas de la sinécure !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here