Juste avant le sommet du G20 en Argentine, le président américain a brusquement annulé sa rencontre bilatérale prévue samedi 1er décembre avec son homologue russe. Donald Trump reproche à Vladimir Poutine de ne pas avoir libéré les marins ukrainiens et leurs bateaux capturés près de la mer d’Azov. Mais l’annulation de ce tête-à-tête intervient juste après de nouvelles révélations aux Etats-Unis dans l’enquête sur la présumée ingérence russe dans la présidentielle américaine.

 

Avec notre correspondant aux Etats-Unis,  Eric de Salve

L’annonce sur Twitter de l’annulation de sa rencontre avec Vladimir Poutine a pour le moins surpris. A peine une heure avant, Donald Trump se réjouissait encore auprès de journalistes de ce tête-à-tête avec le chef du Kremlin, initialement prévu samedi 1er décembre en Argentine en marge du G20 dans un contexte, disait-il, « très opportun ».

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

Based on the fact that the ships and sailors have not been returned to Ukraine from Russia, I have decided it would be best for all parties concerned to cancel my previously scheduled meeting….

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

….in Argentina with President Vladimir Putin. I look forward to a meaningful Summit again as soon as this situation is resolved!

25,2 k personnes parlent à ce sujet

Pour CNN, ce brutal revirement du président américain vise sans doute à dévier l’attention médiatique de la révélation du faux témoignage devant le Sénat de son ancien avocat dans l’enquête sur la collusion de son équipe de campagne avec la Russie en 2016. Peu avant, devant un tribunal fédéral de New York, Michael Cohen venait en effet d’avouer avoir menti pour protéger Donald Trump dans cette enquête russe.

Mais le président américain évoque plutôt la montée des tensions entre Moscou et Kiev en mer d’Azov pour expliquer ce soudain faux bond à Vladimir Poutine. « Les navires et les marins n’ont pas été restitués par la Russie à l’Ukraine, a tweeté Donald Trump. J’ai décidé qu’il serait mieux pour toutes les parties concernées d’annuler la rencontre. » Cette annulation a immédiatement été saluée par le président ukrainien Petro Porochenko, qui a écrit sur Twitter : « C’est comme ça qu’agissent les grands leaders. »

Rfi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here