La guerre de tranchée entre deux factions de l’USTG ( celle de l’Enatef de Mamou et celle du palais du peuple), se poursuit et pourrait même s’intensifier.

Dans le camp de la faction du palais du peuple, on fulmine de rage depuis qu’un reportage consacré à une rencontre entre les responsables de la faction concurrente et des travailleurs du port autonome de Conakry, a été diffusé, hier soir, au grand JT de la télévision nationale.

Dans ce reportage, Abdoulaye Camara, le secrétaire général de cette USTG-version Mamou, comme se sentant pousser des ailes, et dans la peau de nouveau boss de l’USTG, a, à nouveau, haussé le ton, pour exiger de Louis M’Bemba et Cie, un rapport sur ce qui a été leur gestion financière, sous peine, a-t-il réitéré, de poursuites judiciaires contre eux.

Suffisant, pour que, Abdoulaye Sow, nouveau secrétaire général de la faction USTG-Conakry, se fasse des idées, à propos d’une éventuelle proximité entre leurs concurrents et le gouvernement.

Abdoulaye Sow, qui a échangé avec un journaliste de notre rédaction, peu après la diffusion de cet élément, a estimé, sur un ton amer, que cet acte peut remettre en cause bien de meilleures dispositions que lui et ses lieutenants, étaient en train de prendre, en vue d’une sortie de crise à la grève du SLECG.

Mais, plus grave, Abdoulaye Sow, révèle avoir à sa disposition, copies de deux courriers adressés à Abdoulaye Camara, en tant que secrétaire général de l’USTG, par le premier ministre Kassory Fofana.

Nous y reviendrons !

 

Demba Sidick

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here