La jeunesse du parti au pouvoir contre la reprise du processus d’installation communale à Mayoto, c’est ainsi qu’elle est sortie ce matin pour dire non à Kalemodou yanssané et contredire le ministre Bouréma Condé.
C’est un important dispositif sécuritaire, composé uniquement d’agents de la police qui, depuis ce mercredi matin, assure la sécurité au niveau de la mairie de Matoto. Où l’installation du maire est sujette à polémique
S’agissant des raisons de la présence de cet impressionnant dispositif sécuritaire, des responsables de ladite commune que nous avons trouvés sur place, explique : « ce sont des jeunes de Matoto acquis à Mamadouba Toss qui ont fait usurpation dans la commune pour nous dire qu’ils sont venus installer leur maire. C’est ainsi que le secrétaire général a fait appel à la police», nous confie une dame sous couvert d’anonymat.
Pour le moment, le calme est revenu, mais les différents services restent tout de même fermés au niveau de la mairie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here