Accueil INTERVIEWS USA : l’actrice Angelina Jolie n’exclut pas une carrière en politique

USA : l’actrice Angelina Jolie n’exclut pas une carrière en politique

Angelina Jolie n’exclut pas une carrière en politique aussi longtemps que c’est la meilleure façon de changer le monde.

Ces dernières années, la star américaine a concentré ses efforts sur le travail humanitaire en tant qu’Envoyée spéciale du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et a noué des relations avec de nombreux dirigeants mondiaux, dont l’ancien Ministre britannique des affaires étrangères William Hague.

Lors d’une interview accordée à l’émission Today de la BBC vendredi dernier, Angelina Jolie a fait savoir qu’elle est ouverte à une carrière en politique.

« Si tu me l’avais demandé il y a 20 ans, j’aurais ri. Je ne sais vraiment pas. Je dis toujours que j’irai là où on a besoin de moi, je ne sais pas si je suis apte à faire de la politique, mais je plaisante aussi en disant que je ne sais pas si j’ai encore un squelette dans mon placard. Je suis plutôt ouverte et je peux gérer beaucoup de choses. »

L’actrice de 43 ans, n’est pas tout à fait prête à se lancer dans une campagne présidentielle, car elle aime actuellement promouvoir ses causes humanitaires, notamment mettre fin à la violence sexuelle contre les femmes, sans être elle-même sous les projecteurs.

« Honnêtement, je ferai tout ce que je pense pouvoir vraiment changer les choses, et je suis actuellement en mesure de travailler avec une institution des Nations Unies qui est la plus active sur le terrain de toutes les institutions des Nations Unies pour faire beaucoup de travail directement avec les personnes dans le besoin, a-t-elle ajouté.

« Je peux aussi travailler avec les gouvernements et avec les forces armées, et je siège donc dans un endroit très intéressant où je peux faire beaucoup de choses sans titre et sans qu’il s’agisse de moi ou de mes politiques. »

Lorsque Justin Webb a déclaré qu’il pensait qu’elle était une candidate possible pour se présenter contre le président américain Donald Trump en 2020, elle a ri et l’a remercié.

Si Angelina Jolie décide de se présenter sa candidature à la présidence et gagne, elle ne sera pas le premier acteur à diriger l’Amérique ; le 40e président du pays, Ronald Reagan, s’est fait un nom comme star hollywoodienne dans les années 1930 et 1940.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here