Comme nous vous l’avions annoncé dans une précédente dépêche, la signature du protocole d’accord entre le SLECG et le Gouvernement, censée aboutir à la fin de la grève qui paralyse en partie le secteur de l’éducation depuis plus de trois maintenant, a été bien ajournée pour la matinée de ce mardi 08 janvier 2019.

S’agissant des véritables raisons de ce report, de dernière minute, le secrétaire général du SLECG, Aboubacar Soumah, accompagné de quelques des responsables du bureau exécutif national du SLECG, s’est expliqué.

« Après l’approbation de l’accord par Monsieur le premier ministre, à la dernière minute, le président de la république, a demandé aussi à ce qu’on aille lui présenter le protocole d’accord. C’est ce qui fait que la signature est reportée à demain. Donc et le premier ministre et monsieur Tibou Kamara, vont aller présenter demain le protocole à monsieur le président de la république. Le matin, l’inspecteur général du travail, nous adressera une lettre nous invitant à la signature du protocole d’accord », a-t-il précisé devant une pléthore d’enseignants présents lundi soir, dans la salle de conférence du SLECG.

Malgré la joie qu’ils affichaient, les enseignants n’ont pour le moment aucune information relative au contenu dudit protocole d’accord.

Affaire à suivre !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here