Le 05 février 2015-05 février 2019, cela fait maintenant trois longues années que le journaliste Mohamed Koula Diallo, se faisait abattre en plein exercice de son métier aux abords du siège de l’Union des forces démocratiques de Guinée-UFDG, principal parti d’opposition guinéenne.

Qui a appuyé sur la gâchette ? Mystère ! Toutefois, la justice a pointé un complice.

Il s’agit de Souleyamane Thianguel Diallo qui, au terme d’un procès, a été condamné par contumace à la réclusion criminelle à perpétuité, pour complicité d’assassinat et complicité de tentative d’assassinat du journaliste de guineee7.com.

Le principal intéressé, clamant toujours son innocence, a décidé de réagir.

Et, c’est par une vidéo qu’il a choisie de poster sur sa page Facebook depuis la France, où il vit en exil forcé depuis, qu’il s’est exprimé sur le sujet.

Souleymane Thianguel Diallo, a sollicité à ce que la procédure soit reprise et que la justice locale tranche en trouvant le ‘’tueur’’ de Koula.

« Je suis victime d’injustice dans notre pays près de trois (3) ans dans le cadre de l’affaire Mohamed Koula Diallo. Je voudrais que vous sachiez, je n’ai jamais été convoqué dans cette affaire. Autrement dit, a aucun moment de la procédure, la justice guinéenne n’a cru devoir me convoquer et dire qu’il y a un certain nombre de charge qui pesait contre moi », a plaidé Thiangueul, non coupable.

Poursuivant, il a indiqué que jamais son nom, à l’état civil, n’aurait été cité dans cette procédure, ni même avoir été inculpé.

« Je ferai en sorte que justice soit rendue pour Koula. Et, ça, je me battrai jusqu’au bout. Je suis prêt à ce que ce dossier soit rouvert. J’ai décidé de prendre un avocat et de faire face, pour que justice soit rendue pour Koula. Actuellement, il travaille sur le dossier. Il est hors de question que je paye pour ceux qui ont commis ce crime », a martelé Souleymane Thianguel.

Aissata Barry

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here