Dr Siddo Adamou pointe de doigt le retard de l’Afrique et confirme les qualités du Professeur Komla Messan Nubukpo
dans le cadre du colloque international suivi de remise officielle des mélanges en hommage au Professeur Komla Messan Nubukpo ayant réunis les professeurs d’université, docteurs et chercheurs de différents pays africains à l’université de Lomé du 06 au 08 février 2019, le nigérien Siddo Adamou a dénoncé le retard de l’Afrique et rend hommage mérité à un homme qui incarne le savoir-faire.
« Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu, ce qui est à Dieu ! » C’est le sens de l’acte posé par les détenteurs du savoir africains à Lomé cette semaine. Professeurs d’université, Docteurs et Chercheurs ; Ils sont des centaines venus du Togo, du Niger, du Gabon, du Bénin, la Côte d’ivoire et bien d’autres pays pour participer au colloque international marquant la remise officielle des mélanges en hommage au professeur Komla Messan Nubukpo.
Dans sa communication devant ses pairs, Docteur Siddo Adamou venu pour la circonstance de l’Université Abdou Moumouni de Niamey a d’abord signalé le retard qu’accuse l’éducation en Afrique alors qu’elle va au galop sous d’autres cieux. Cependant, l’homme reconnait sans langue de bois et à sa juste valeur, la grandeur du professeur Komla Messan Nubukpo qui part en retraite après avoir dirigé la thèse de 350 étudiants en Maîtrises/ Masters et 47 Docteurs dont 37 de l’Université de Lomé et 10 d’autres pays africains.
L’évènement est organisé par le département d’Anglais de l’université de Lomé qui n’entend pas laisser le professeur Komla Messan Nubukpo ; un homme emblématique de l’Afrique, partir silencieusement à la retraite sans savourer les honneurs inhérents à l’efforts qu’il a consenti dans l’exercice de ses fonctions.
Pour Docteur Siddo Adamou « Tous les hommes sont particuliers dans l’exercice de leurs fonctions, mais le professeur Komla Messan Nubukpo quant à lui est un modèle enseignable à jeunesse »
Par Pascal Sègbégnon MITOWADE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here