Dénonçant l’attitude de certains cadres soussous qui font la promotion du troisième mandat en basse Guinée, le leader de l’union des forces républicaines dément le chef de la majorité présidentielle en précisant qu’il s’est farouchement opposé au référendum organisé en 2001.

« Le referendum organisé en 2001, nous étions farouchement opposé et nous l’avions combattu de toutes les manières. Tous les partis de l’opposition de l’époque étaient représentés y compris moi, Siradiou, Bâ Mamadou, Ousmane Kaba, certes Alpha Condé était en prison  mais l’actuel ministre de  la Défense Diané et Fatou Bangoura étaient tous parmi nous. Nous avions organisé une tournée à l’intérieur du pays avec tous les dangers que vous connaissez. A notre arrivée à Bonfi (Conakry), on nous a tous arrêtés. A cette époque le RPG s’était farouchement opposé au referendum. D’ailleurs ils l’ont fait en 2001 en 2006 et 2009. Dire le contraire maintenant est un mensonge », explique Sidya Touré en langue locale soussou sur  une radio de la place.

Par la redaction de Universguinee. Info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here