Mardi 16 avril, au lendemain de l’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, le président français a affirmé son intention de voir l’édifice reconstruit en cinq ans, alors que les experts estiment qu’il faudra entre dix et quinze ans. Ce n’est pas le seul obstacle pour le chef de l’État.

Pas d’annonces de politique générale, mais un message visant à rassembler les Français après l’incendie de Notre-Dame de Paris : mardi 16 avril, Emmanuel Macron a finalement laissé de côté son discours prévu pour se concentrer sur le drame vécu par le pays la veille. “Le président français, qui a annulé lundi son allocution où il devait annoncer ses mesures pour répondre à la crise des ‘gilets jaunes’, a adressé aux Français un discours de moins de six minutes entièrement consacré à l’incendie”, relate-t-il.

  Il a notamment indiqué vouloir rebâtir la cathédrale « Notre-dame » d’ici à 5 ans.

«Nous sommes ce peuple de bâtisseurs, alors oui, nous rebâtirons la cathédrale de Notre-Dame plus belle encore d’ici 5 années», a-t-il déclaré et d’ajouter : «L’incendie nous rappelle que notre Histoire ne s’arrête jamais, ce que nous croyons indestructible peut être atteint».

Emmanuel Macron a indiqué qu’il dévoilerait prochainement ses annonces faisant suite au grand débat national né de la crise des gilets jaunes. «Je reviendrai vers vous dans les jours prochains pour que nous puissions agir suite à notre grand débat. Mais le moment n’est pas venu», a-t-il dit.

Nous y reviendrons…

Gilbert Tounkara pour universguinee.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here