douzaine de blessés légers, à deux jours des élections européennes. « A priori, aucun pronostic vital ne serait engagé parmi les blessés », a précisé le parquet de Lyon. Onze blessés ont été pris en charge par les secours et transportés vers un hôpital voisin sur les quais du Rhône.

L’explosion s’est produite devant une boulangerie de la rue Victor-Hugo, à proximité de la place Bellecour. D’après une source policière, le colis piégé contenait « des vis ou des boulons ». Le secteur a été évacué et bouclé par les forces de l’ordre. La charge explosive était dissimulée dans un sac déposé par un homme circulant sur un VTT noir, selon des éléments de vidéosurveillance, a déclaré Denis Broliquier, maire du IIe arrondissement lyonnais.

Cet homme, âgé d’une trentaine d’années, est activement recherché par les services de police. Le parquet de Lyon a annoncé l’ouverture d’une enquête pour « homicide volontaire ». La section antiterroriste du parquet de Paris s’est aussi saisie de l’enquête. Le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, était attendu sur les lieux.

« Il y a eu une attaque à Lyon (…) il ne m’appartient pas d’en faire le bilan, mais a priori, aujourd’hui, à ce stade, il n’y a pas de victime. Il y a des blessés, donc je veux avoir évidemment une pensée pour les blessés, leurs familles » a déclaré Emmanuel Macron lors d’une interview sur les élections européennes diffusée sur une chaîne YouTube.

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a annoncé le renforcement de « la sécurité des sites accueillant du public et des événements sportifs, culturels et cultuels ». Le Premier ministre Édouard Philippe a annulé sa participation au dernier meeting de la majorité pour les européennes.

Voir l’image sur Twitter

Source:rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here