Les praticiens de la médecine traditionnelle d’Avrankou sacrifient à la tradition sous l’impulsion de Vincent Koudogbo et s’engagent à innover pour les prochaines éditions
Les Tradipraticiens de la commune d’Avrankou ; réunis au sein de l’Association Nationale des Praticiens de la Médecine Traditionnelle du Bénin (ANaPraMeTraB) que préside Vincent Koudogbo se sont réunis ce samedi 1er juin 2019 dans le cadre de la célébration de la journée nationale de l’arbre sur l’esplanade de l’Arrondissement de Kouti pour mettre en terre des plantes médicinales, s’échanger des idées et prendre de nouveaux élans.
La médecine traditionnelle ou encore moderne ne saurait exister en absence des plantes ! Voilà l’antienne que ressassent les praticiens de la médecine traditionnelle d’Avrankou en se donnant rendez-vous ce jour 1er juin 2019 ; la journée dédiée à la plantation de l’arbre au Bénin pour non seulement mettre en terre de nouvelles plantes médicinales mais pour également s’inviter à songer aux dispositions à prendre pour pérenniser la médecine traditionnelle afin de la léguer in extenso aux générations montantes. Entouré donc pour la circonstance par diverses personnalités dont entre autre Adrien Djogbénou ; le Chef de l’arrondissement de Kouti, Jean Houndekounnou ; le président départemental de l’ANaPraMeTraB dans l’Ouémé, et Appolinaire Oussou Lio ; le président de l’Ong Grabe-Bénin, Vincent Koudogbo dans son allocution a de prime abord remercié tous ceux qui ont œuvré pour la réussite de l’évènement avant d’illustrer à ses pairs, la nécessité pour eux de se donner la main pour travailler.
Il faut noter que cet évènement qui est à sa quatrième édition est marqué par la mise en terre de diverses plantes médicinales, et différentes allocutions.
« Celui qui dort sur la natte d’autrui est d’ores et déjà par terre » a dit Appolinaire Oussou Lio dans son allocution pour inviter toute l’assistance à réaliser que se fier à la médecine moderne dont on n’a pas la bosse serait regrettable pour l’africain en général.
A la demande de leur président départemental qui sans langue de bois a complimenté Vincent Koudogbo et ses pairs pour toutes les initiatives qu’ils prennent, l’ANaPraMeTraB d’Avrankou s’engage déjà à ambitionner une exposition des produits tradi-thérapeutiques lors des prochaines éditions.
L’heure de la valorisation de la médecine traditionnelle sonne donc à Avrankou avec Vincent Koudogbo !
Par Pascal Sègbégnon MITOWADE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here