Suite à l’arrestation de ses membres dont le coordinateur national, Abdourhamane Sano, le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC)  considère dans une déclaration dont Guineenews© a obtenu copie,  que cet acte est une provocation et une forfaiture de trop que le peuple de Guinée ne saurait tolérer. Lisez !

«Moins de 48 heures avant le début des gigantesques manifestations appelées par le FNDC, les ennemis de la République n’ont trouvé mieux à faire que de kidnapper nos camarades et les mettre aux arrêts, en violation des lois de la République.

Le FNDC considère que cet acte est une provocation et une forfaiture de trop que le peuple de Guinée ne saurait tolérer.

Le FNDC est plus que jamais déterminé à défendre la Constitution de la République de Guinée. Pour ce faire, aucune intimidation ne nous fera renoncer à cet idéal car nous sommes convaincus de la justesse de notre combat.

PEUPLE DE GUINEE, L’HEURE EST GRAVE !!!

L’arrestation de nos camarades est une preuve éloquente de la panique qui s’est emparée du camp d’en face. Cela doit nous galvaniser davantage pour intensifier notre mobilisation afin de barrer la route à toute velléité de changement de notre Constitution.

Nous mettons en garde les autorités guinéennes que nous ne saurons tolérer le moindre acte malveillant à l’encontre de nos camarades arrêtés.

Toute tentative d’étouffement de notre mouvement sera vouée à l’échec car le peuple de Guinée ne se laissera pas faire.

Nous rappelons au Gouvernement que le FNDC ne se résume pas à ses braves leaders qui viennent d’être arrêtés. Le FNDC, c’est toutes les braves hommes et femmes engagées pour la défense de notre Constitution.

Par conséquent, nous appelons donc tous les patriotes membres et sympathisants du FNDC à rester en alerte maximale en vue d’actions fortes visant à obtenir la libération sans délai de nos camarades de lutte. La nature de ces actions vous sera communiquée au fur et à mesure de l’évolution de la situation.

Source : guineenews.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here