Les corps des onze jeunes tués lors des manifestations du FNDC  du 14, 15 et 16 octobre 2019 ont  été remis ce lundi  04 novembre 2019  a leur parents pour leur inhumation.

Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) et des leaders politiques ont  décidés à rendre un hommage à ces jeunes qu’ils qualifient de martyrs.

Les cercueils ont été revêtus du drapeau national avant leur embarquement à bord de véhicules pour la mosquée de Bambéto et, plus tard, au cimetière de  Bambéto où ces victimes reposeront aux côtés de cent autres victimes tuées à des  occasions de manifestations politiques en Guinée.

Laye BAYO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here