Tuer,et même retuer ils nous ont fait preuve de  l’existence.

La cruauté d’un régime sans vergogne face à son peuple.Quelle horreur !
Qui sommes-nous pour mériter cette sauvagerie? On nous tue comme des bêtes,et tire sur le cortège funèbre.Qui sont ils? Nos propres frères Guinéens,nourrit et entretenu par le peuple à qui ils devraient protection,c’est ça nos forces de défenses et de sécurité.

Pire ils nous menacent »on va vous tuer tous,vous n’êtes pas des Guinéens » ce que je dis c’est pas de l’invention ceux qui ont écouté les médias internationaux plus particulièrement RFI l’ont entendus sur un reportage. Avons-nous voulu être Guinéen?Si oui. Quel malheur!
Je m’en veux à ce gouvernement qui manque de responsabilité,suivant à la loupe ces jeunes qui tombent et leur cortège vers le cimetière,tomber sous les balles assassines, sans que les coupables ne soit inquiété.

Nous continuons de pleurer nos morts à chaque occasion de regroupement,sans qu’il ne compatit à notre douleur.Aux religieux pour leur silence coupable,sachant qu’ils savent les réalités,mais refusent de prendre le courage de dénoncer et de se désolidariser. À la justice,oui à la justice si elle existe d’ailleurs.Elle fait la promotion de l’impunité,condamne les innocents et blanchie les coupables.

Accélère les dossiers des uns et met dans les oubliettes les dossiers brûlants.  Si non comment comprendre que depuis que les tueries ont commencé aucune enquêtes judiciaires n’est fermée.

Quelle douleur!
Jusqu’à quand continueront nous a pleuré nos morts et s’en remettre à Dieu.On chercher partout et on se demande à quelle scène se vouer.

Quelle frayeur !
Sifflons la fin de la récréation ça a pris de l’ampleur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here