Le Réseau National de lutte contre le Mariage des Enfants, a célébré en différé  ce jeudi 21 novembre 2019 , la journée mondiale des droits de l’enfant  aux  complexe scolaire Lambanyi 2 dans la commune de Ratoma. Objectif, échanger avec les élèves et les autorités de ladite école sur les causes et conséquences  du mariage précoce des enfants mais aussi  sur la promotion de l’épanouissement des jeunes filles.

Au cours de cette journée, l’ONG  RENALME  a réalisée  plusieurs  activites  au sein de l’établissement .  Notamment : des campagnes de sensibilisation  des élèves  sur les conséquences du mariage précoce ,  des formations et la projection  d’un  film  sur le mariage précoce des enfants.
Selon la charte africaine  des droits et du bien-être  de l’enfant, les droits des enfants continuent toujours à  être  bafoués. C’est pourquoi  Habibatou Camara  coordinatrice du réseau national de lutte contre le mariage des enfants, sollicite l’implication des acteurs à tous les niveaux pour protéger les enfants à la violence, la mendicité et toutes autres formes de mauvais traitements dont le mariage :<>a-t-il déclaré

Pour rappel ,  le Réseau National de Lutte contre le Mariage des Enfants est organisation  non gouvernementale de développement à  but non lucratif et à  caractère apolitique. Il  a été créée en mars 2019. Il se fixe  comme objectif, la vulgarisation  des instruments  juridiques relatifs à la  lutte  contre le mariage  des enfants en Guinée ;  la promotion  de la santé sexuelle et reproductive et la promotion à  l’épanouissement de la fille.
Fodé BAYO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here