Les quatre  coordinations  de la Haute Guinée,  Moyenne Guinée,  Basse Guinée et la Guinée  Forestière ont appeller les guinéens au calme  , à  la paix ,  la cohésion et l’Unité Nationale pour une Guinée émergente.  Elles ont fait savoir ce samedi 07 décembre 2019 au cours d’une conférence de presse animée à Conakry.

Le peuple de Guinée étant cosmopolite constitué une famille où  les fils et filles s’épousent sans distinction d’ethnie,  d’origine ou appartenance politique. Dans les marchés,  les masques, les églises,  les écoles et les hôpitaux, les guinéens se côtoient sans arrêt. Aujourd’hui, ces mêmes  guinéens se regardent d’un mauvais  oeil. Quelle image donnons nous à  notre pays ?
Quel rôle  jouons nous ?
C’est dans ce contexte que les  quatre coordinations ont  initiée  cette conférence de presse pour véhiculer les messages  de solidarité, de paix et de l’unité nationale entre les fils et filles de notre cher pays qui nous appartient  tous.

Pour le représentant de la coordination de la Moyenne Guinée,  les jeunes d’aujourd’hui,  ont une grande responsabilité dans notre pays: <> martel t-il

Les autres a  leur tour , ont aussi exprimé leurs satisfactions par rapport à cette conférence de presse qui pour eux permettra de sensibiliser   les populations guinéennes  à  travers  les médias.

Le porte parole de la coordination  de Basse Guinée dans son intervention , a  évoqué la  genèse  de cette crise sociale que nous traversons en ce moment.
<< Vous savez, la crise que nous vivons  présentement d’ailleurs comme mon prédécesseur là  dit , est due en grande partie aux politiciens de notre pays.  Hors quand on regarde bien tous ces politiciens ne font que chercher  leurs intérêts personnels quelque soit la  manière. C’est nous qui devons comprendre  cela et  ne jamais  accepter qu’ils nous divise surtout nous les jeunes. Donc il faut que ça s’arrête pour les guinéens et guinéennes  puissent  vivre tranquillement et surtout  dans le bonheur  aussi. La Guinée ne mérite pas ça  vraiment. >> a déclaré Mohamed Bangoura

Laye BAYO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here