C’est finalement ce lundi, 16 décembre 2019, que les opérations d’enrôlement des électeurs prendront fin en République de Guinée et dans les ambassades concernées. Face aux médias ce matin au siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Me Amadou Salif Kébé a été on ne peut plus clair : « la CENI ne prévoit pas de rallonger le délai d’enrôlement des électeurs qui court jusqu’à ce lundi 16 décembre à zéro heure », rapporte un journaliste de universguinee.info a assisté à la conférence de presse.

Entouré de certains de ses paires commissaires (Alhassane Makanéra Kaké, Biro Barry et Cie), le président de la CENI a motivé la conférence de presse de ce lundi par les critiques sur le manque de communication de son institution.

Interrogé sur plusieurs autres critiques faites à la CENI, Maître Salif Kébé a juré qu’aucun mineur ne resterait dans le fichier électeur, qui sera soumis à une autre épuration à travers un appareil performant qui filtrerait tout… Le président de la CENI a aussi répondu à des questions sur les autres dysfonctionnements et le non recensement des électeurs dans certaines ambassades comme en Angola et au Sénégal qui selon lui ne pourrait pas impacté la tenue du 16 février 2020.
Laye BAYO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here