Amorcées ce mardi, 17 décembre 2019, les activités de la semaine nationale de la citoyenneté et de la paix (SENCIP) se sont poursuivies, ce mercredi 18 décembre, au sein des institutions d’enseignement supérieur, professionnel et établissements scolaires de la capitale et de l’intérieur du pays.

Tout au long de cette journée, le  ministre  de la citoyenneté et les membres du comité d’organisation de cet événement annuel, ont à travers des conférences débats, échangé autour du thème  » Voter: droit et devoir des Citoyens ; User de vos droits, faites vos devoirs ».

Au lycée 02 octobre, Mamadou Taran Diallo,  a mis l’occasion à profit, pour expliquer aux nombreux élèves présents dans la salle de conférence dudit lycée, la pertinence du thème.

« Il est important d’apprendre aux élèves le civisme et la citoyenneté surtout les former et les sensibiliser autour de la thématique. Et les amener à savoir que le premier élément est de comprendre qui doit voter. C’est un citoyen majeur doté de ses 18 ans. Et quelles sont les conditions dans lesquelles le vote doit réellement se dérouler » a-t-il indiqué.

La jeunesse joue un rôle de premier rang durant le processus des  échéances électorales en Guinée. A-t-il précisé.

Au cours de la rencontre le conférencier a précisé que la connaissances des concepts de démocratie, de droit, de devoir, de citoyenneté et de votes s’impose à  tout citoyen dans l’exercice de ses libertés.

 « C’est une thématique très pertinente d’autant plus que nous nous trouvons à la croisée des chemins. La connaissance du thème  »voter,  droits et devoirs du citoyen » est fondamentale pour tout citoyen. Il consiste à rappeler à la couche juvénile la reconnaissance de son devoir pour mieux réclamer son droit. Car, aujourd’hui  on a des enfants qui agissent de façon inopinée », a expliqué Kekoura traoré, le conférencier.

Emue par le choix porté sur sa commune, le directeur communal de l’éducation de kaloum, a saisi l’opportunité pour inviter les élèves à la connaissance de leurs droits et devoirs.

 « C’est une occasion de dire à nos élèves combien de fois ils doivent connaître leur droit et s’acquitter de leur devoir dans tout ce qu’ils font. Et surtout privilégier beaucoup plus le devoir que le droit. Et comme ce sont les élections législatives qui arrivent, il faut dire aux élèves de 18 ans de s’intéresser au vote.  S’intéresser au vote c’est prendre part à la préservation de la paix et de l’unité nationale. Surtout quand on vote en fonction de la qualité du candidat et de son projet de société », a laissé entendre Ibrahima Yattara.

*Après l’étape du lycée 02 octobre, le ministre et sa suite se sont rendus à l’école normale d’instituteur (ENI)  de Kaloum, où il a véhiculé les mêmes messages de civisme et de citoyenneté.

Laye BAYO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here