A quelques heures de l’arrivée du président de la république dans la cité des agrumes, les esprits sont taraudés par la coïncidence avec une manifestation projetée le même jour par l’antenne locale du FNDC.

Face à cette situation, le préfet Nfassoumane Touré, met en garde d’éventuels fauteurs de troubles. Au passage, il assure que toutes les dispositions sécuritaires seront prises.

« Kindia a toujours été une zone d’asile, une zone de paix. C’est Monsieur le président de la république qui vient, ce n’est pas un préfet qui se déplace pour aller dans une collectivité, c’est Monsieur le président qui vient. La sécurité va être garantie et le moins qu’on puisse demander aux citoyens, c’est de se calmer pour le bonheur et pour l’honneur de Kindia. Nous ne voudrions pas que délibérément des citoyens mal intentionnés arrivent à créer des échauffourées qui ne vont pas être de nature à garantir la quiétude sociale chez nous ici. Donc, l’idée qui nous anime, c’est que tous ceux qui se mettent en l’encontre du développement de Kindia, ils n’ont qu’à attendre des jours, mais il ne faut pas qu’il profite de l’arrivée du président pour créer le trouble, parce que les services de sécurité et de défense vont veiller au grain. Tous ceux que nous souhaitons à Dieu, est que cette visite soit couronnée de succès », s’est-il montré tranchant.

Toutefois, le préfet semble se montre confiant et assure que les préparatifs vont bon train en vue de cette visite du Chef de l’Etat.

 « Actuellement, nous avons mis les commissions en place, elles sont en train de travailler. Ces commissions au nombre de 8, s’activent aussi dans les préparatifs. Les préparatifs vont bon train. Toutes les couches sociales s’y retrouvent dans ces commissions. Dans le programme, il visitera les infrastructures réalisées par l’ANAFIC à Golea et Samoreyah dans la sous-préfecture de Damakania. Au total 25 projets dans le cadre de l’ANAFIC par l’initiative du président de la république et son gouvernement, sont en train d’être réalisés et qui sont dans le taux moyen d’exécution dans les 60 voire 75 %. Un bain de foule aura lieu et démarrera du carrefour de la Contournante jusqu’à la place des martyrs où se tiendront les différents discours », a fait savoir le préfet.
Laye BAYO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here