A quelques heures de l grève du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), le gouvernement fait enfin un pas vers ledit syndicat. Après une rencontre ce mercredi avec les ministres en charge du Travail, de la Fonction Publique et de l’Education, ce mercredi 08 janvier 2020, Aboubacar Soumah a fait une déclaration en présence d’une poignée de journalistes au siège du SLECG.

«Ils nous ont demandé de surseoir à notre mot d’ordre de grève et de reprendre les discussions le lundi»,  a révélé Aboubacar Soumah.

«Nous avons toujours demandé au gouvernement de nous faire une proposition concrète et l’engagement des enseignants contractuels à la fonction publique. Depuis que nous avons déposé ces correspondances et notre avis de grève, c’est ce matin seulement qu’on nous appelle de façon informelle», a déploré le leader du SLECG.

Laye BAYO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here