Dix (10) véhicules stationnés à la casse de Madina ont été incendiés dans la nuit du mardi au mercredi 22 janvier, aux environs de 2 h du matin.

Selon le président des jeunes de la casse, c’est un feu d’origine pour le moment inconnue, qu’ils ont à leur grande surprise découvert.

« On a été surpris à 2 h du matin, par un feu sur les véhicules. Jusqu’à 6h, on se battait avec la gendarmerie de l’Éco 3, qui nous est venue en aide, pour empêcher que le feu ne se propage sur d’autres véhicules. Connaissant la situation politique actuelle du pays, cela ne peut changer notre position, nous sommes sereins. C’est révoltant étant donné que c’est la deuxième fois qu’un tel acte arrive. C’est ce qui met mal à l’aise les jeunes. Nous demandons des enquêtes indépendantes pour réellement savoir ce qui est à la base de cet incendie », a expliqué Lounceny Kaba, président de la jeunesse de la casse.

 Les jeunes qui se sont calmés peu après  l’arrivée du ministre de la sécurité. Ils réclament que justice soit faite. Peu avant, ils avaient commencé à barricader la route, interdisant le passage à tout engin roulant.
Laye BAYO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here