Si le régime militaire de Conté a pu jeter les bases de ce qui pourrait ériger la Guinée en un Etat de droit démocratique, il a fallu un « Alpha Condé » pour que les acquis même de la démocratie sous les régimes précédents soient niés en bloc et réduits en néant. La Guinée a réellement reculé : c’est un État néant ! Celui qui disait avoir bénéficié d’un pays et non un Etat ne serait-il pas en train même de détruire ce qui reste de notre pays soutenant notre vivre ensemble ?
Aujourd’hui, ce qu’est devenue la Guinée : c’est le pays par excellence des horreurs ! Il est devenu même difficile de se réclamer guinéen en dehors de nos frontières tellement l’humiliation a atteint un niveau inquiétant. Premier pourvoyeur de migrants sur les côtes européennes, la Guinée est encore à la location de centrale thermique pour électrifier la capitale que, dans l’objectif, de ce que le régime manigance comme élections législatives alors qu’il a été dépensé plus de 3 milliards de dollars dans ce secteur. Voilà ce qu’est devenue notre pays !
Depuis l’arrivée d’Alpha Condé, tous les secteurs de la vie économique, politique et sociale de notre pays ont observé un moment de grève pour exprimer leur ras le bol face à la gouvernance actuelle. De toutes les crises, celle qui persiste encore c’est celle de l’éducation. Au moment où les enseignants demandent des conditions de vie améliorées et l’État s’y est engagé sans suite, une augmentation des salaires des magistrats a été observée. Pour des observateurs c’est une stratégie pour se maintenir au Pouvoir. Car ce sont eux les magistrats qui valident ou invalident les résultats des élections. A l’orée des législatives que le pouvoir veut tenir contre la volonté du peuple, une telle action renferme des enjeux inavoués.  Voilà ce qu’est devenue la Guinée sous Alpha Condé. 
Alpha Condé dans l’opposition, son parti a enregistré de 1991 à 2008, 26 morts dont 4 élèves et étudiants. Une situation que tout le monde a déploré. Le Parti lui-même en a abondamment parlé dans les chancelleries européennes. Le RPG au pouvoir d’Octobre 2019 à janvier 2020 plus de 30 jeunes assassinés dont une dizaine d’élèves et étudiants pour avoir demandé à Alpha Condé de respecter les valeurs sur lesquelles il a prêté deux fois serments de les respecter et de les faire respecter.  Alors que la lutte est générale, les exactions sont faites dans une zone dans l’optique de communautariser l’opposition du peuple de Guinée à la volonté d’Alpha Condé à se maintenir au Pouvoir ad vitæ aeternam. Voilà ce qu’est devenue la Guinée sous Alpha Condé. 
Les droits humains sont violés au vu et au su de tous. Le Pouvoir fait arrêter des gens et les met en prison. Le pouvoir se taille selon la mesure de ses ambitions un fichier électoral fortement corrompu pour des législatives devant lui permettre de se maintenir aux affaires et ce, au possible sur des corps sans vie. Voilà ce qu’est devenue notre pays !
Sous Alpha Condé personne n’est épargnée par la répression militaire ou policière.  Des enfants de 9 ans sont assassinés ou tabassés, des personnes du 3ème âge bastonnées, les concessions des sages voire même des Imams ne sont pas épargnées ! Les bavures policières sont visibles sur les réseaux sociaux,  elles sont extrêmes et sans commentaires. Voilà ce qu’est devenue notre Guinée !
Sous Alpha Condé, la Guinée est revenue sur la scène internationale en occupant la plus mauvaise place dans tous les domaines. Le dernier rapport de Amnesty international en fait foi. Ce ne sont pas des revues économiques qui parleront bien de notre pays encore moins, les écologistes. Voilà la Guinée d’Alpha Condé !
Et c’est cette Guinée que ce régime compte perpétuer ! Le peuple doit s’occuper car le génocide est partout. Le génocide ce n’est pas que l’assassinat d’une ethnie mais c’est aussi créer les conditions de paupérisation où les populations meurent à petit feu. Dans les zones minières, il existe réellement par le fait de l’exploitation sauvage un génocide où les populations meurent par l’effet de la pollution. Ça aussi c’est un génocide ! Voilà ce qu’est devenue la Guinée sous Alpha Condé 
En somme, sous Alpha Condé la Guinée est devenue ce qu’il en a fait de la FEANF, tous les fondamentaux ont été détruits. Toutefois, avec la Guinée, il est encore possible que ce pays renaisse de ses cendres et pour cela il faut faire éviter à ce pays un autre mandant d’Alpha Condé. En cela réside non seulement la survie des valeurs de la République mais la survie même des guinéens !
Fodé BALDE, Homme Politique Guinéen, LA GUINÉE D’ABORD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here