Après l’incident survenu à la casse de Madina, c’est au tour du marché avaria de subir la même catastrophe. Un incendie s’est déclaré hier dimanche dans ce plus grand centre de négoce du pays. Pas de pertes en vie humaines mais les dégâts matériels sont considérables.

Selon la présidente des femmes du marché avaria, une quarantaine de magasins de stocks sont partis en fumée. L’acte s’est produit dimanche 26 janvier aux environs de 23 heures. Le drame a été provoqué par l’explosion d’un câble souterrain qui alimente en électricité la société des brasseries de guinée SOBRAGUI, a-t-on appris.

« C’est le câble qui alimente la SOBRAGUI en électricité qui a explosé. Du coup, les flammes se sont rapidement propagées pour atteindre les magasins de stocks des femmes. Près de cinquante magasins ont été consumés. Vous savez depuis l’incendie survenu à la casse les rumeurs ne finissaient pas sur un éventuel incendie à Avaria, les dispositions sécuritaires ont été prises par les autorités pour éviter toute polémique. Donc c’est un court-circuit qui est à l’origine de cet incendie », a déclaré Madame Camara Mama Aissata.

Laye BAYO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here