C’est la principale information qui a filtré de la rencontre ce jeudi entre une délégation du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) et les leaders religieux à la mosquée Fayçal. Une semaine de trêve  est accordée par le front pour donner chance à la médiation des religieux qui avaient demandé  l’ouverture d’un dialogue.

«Nous avons accédé…de faire une trêve la semaine prochaine en attendant de voir comment vont évoluer leurs démarches auprès des autorités guinéennes.

En tout état de cause, on demande à tout le monde de demeurer mobilisé, vigilent et prêt pour qu’au cas où les autorités guinéennes refuseraient d’écouter les autorités religieuses, que nous soyons encore là pour continuer à nous battre jusqu’à ce que monsieur Alpha Condé réalise que le troisième mandat est une tricherie qu’on n’acceptera jamais », a confié Abdourahmane sabnoh, qui a conduit cette délégation

Laye BAYO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here