Un atelier de menuiserie moderne a pris feu dans la nuit de lundi à mardi, 11 février 2020, aux environs de 4 heures du matin. Selon un témoin proche du patron de la menuiserie, aucune perte en vie humaine n’est à déplorer mais d’importants dégâts matériels sont enregistrés.

«Il y avait au total quatre (4) machines à scie, quelques portes et un coffre-fort qui contenait de l’argent. On peut estimer la perte à trois cent millions de francs guinéens», explique Hamidou Sylla, fils du propriétaire de l’atelier.

«Quand le feu s’est déclaré, on a appelé les sapeurs-pompiers de Matoto qui nous ont dit qu’ils ne peuvent pas venir à cause des embouteillages. Il a fallu l’intervention des voisins et l’arrivée de ceux de la société Topaz de Coyah pour pouvoir maîtriser les flammes», ajoute notre interlocuteur.

Après l’incendie survenu au marché Madina et celui dans lequel trois adolescents ont perdu leur vie à Sonfonia,  cet autre cas d’incendie aux origines inconnues pour le moment, vient s’ajouter à la longue liste d’incendies signalés ces derniers jours à Conakry.

OC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here