Depuis plus de semaines, Dr Mohamed Diané, ministre d’Etat des affaires présidentielles et de la défense, accompagné d’une forte délégation composée de cadres du parti et de membres du gouvernement, était en tournée de campagne en Haute Guinée.

En meneur d’hommes,  l’ancien secrétaire administratif du RPG, est allé partout dans cette région. Il a arpenté des villes et des localités empêtrées dans les profondeurs des campagnes, au contact des militants, dans une pédagogie de sensibilisation à l’idiologie du parti.

C’est la rencontre pour lui avec une vielle passion qui date du début du multipartisme en Guinée.

De kankan à Dinguiraye, de Mandiana à Dabola, en passant par les villages et districts, Dr Diané est allé réconcilier les cadres du parti. Il a revigoré les militants. Il a prêché la non-violence.

Il a tout simplement, à travers son discours de militant toujours  engagé et loyal, mais non extrémiste, aspergé une très grande dose de vitalité et d’engouement à la campagne électorale, qui était jusque-là, moins vigoureuse dans ces localités.

Partout, les populations, de par leur mobilisation, ont  témoigné de leur détermination à agir dans le sens des messages dont était porteuse la délégation qu’il conduisait.

Elles ont promis de voter massivement pour le OUI au  changement de la constitution et  en faveur des listes  du RPG Arc-en-ciel.

Des populations, qui ont tout de même, profité de l’occasion, pour présenter à la délégation, à maints endroits, le tableau peu reluisant de l’état des routes et de la desserte en  eau et en électricité.

L’émissaire du président, a, au nom de ce dernier, rassuré de la détermination de l’Etat à prendre en compte toutes ces préoccupations.

Mc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here