« S’exprimant sur les assassinats des manifestants, M. le Gouverneur a clairement reconnu sa responsabilité dans la mort des cinq personnes tuées en marge des manifestations organisées en janvier dernier, dans cette ville de la Moyenne-Guinée. Sur les cinq (05) personnes tuées, se trouve un ambulancier dont le seul crime a été de porter secours aux manifestants victime des exactions des forces de défense et de sécurité localement réquisitionnées qui étaient appuyées par des militaires lourdement armés venus d’ailleurs », rappelle Tournons La Page.

Universguinee.info vius propose, ci-dessous, l’intégralité de cette déclara

La Section guinéenne du Mouvement Citoyen International « Tournons La Page » a écouté avec stupeur les propos scandaleux tenus par M. Madifing Diané, Gouverneur de la région administrative de Labé, au cours d’un entretien avec le journaliste français Thomas Dietrich.

S’exprimant sur les assassinats des manifestants, M. le Gouverneur a clairement reconnu sa responsabilité dans la mort des cinq personnes tuées en marge des manifestations organisées en janvier dernier, dans cette ville de la Moyenne-Guinée. Sur les cinq (05) personnes tuées, se trouve un ambulancier dont le seul crime a été de porter secours aux manifestants victime des exactions des forces de défense et de sécurité localement réquisitionnées qui étaient appuyées par des militaires lourdement armés venus d’ailleurs.
 ville étant complètement militarisée, les forces de l’ordre avaient carte blanche pour commettre les pires exactions sous les ordres directs des autorités de la ville.

« Notre souhait aurait été de les arrêter si on pouvait les arrêter que de les tuer », tels sont les propos textuellement tenus par M. Madifing Diané qui, pourtant, a toujours nié être mêlés à la barbarie qui s’est abattue sur la ville de Labé à l’époque.

Universguinee.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here