Le groupe de presse Dabo-Média, basé à Kankan a été attaqué la nuit dernière par des individus armés de bâtons et de cailloux.

Dans la foulée, les vitres des locaux de ce média ont été caillassées.

Selon le jeune frère de l’administrateur général du groupe de presse qui a assisté à la scène, ce sont des responsables du syndicat des transports qui seraient à l’origine de cet acte ignoble.

« C’est le Syndicat des transports qui est venu la nuit d’hier aux environs de 21h, détruire toutes les vitres de l’organe. Ils avaient à leur tête, les nommés Moussa Dian, Ibrahima chérif Haïdara, porte-parole de la jeunesse du RPG arc-en-ciel, et Lamine Dian Kaba du RPG. C’est avec des coups de bâtons et des cailloux qu’ils ont tout cassé. Et je précise qu’ils étaient une quinzaine », a expliqué Mamady Kaba.

Pendant la journée du même jour, des comédiens du même groupe de presse avaient été bloqués par les mêmes syndicalistes qui ont retiré trois caméras, deux dictaphones et deux portables. Les deux véhicules à bord desquels étaient ces comédiens n’ont également pas été épargnés, a ajouté le jeune frère de Taliby Dabo.

Le Groupe de média a d’ailleurs déposé une plainte contre le syndicat des transports au niveau de la CMIS 13, de Kankan.

A la question de savoir ce qui en est à l’origine de cet acte, notre interlocuteur a indiqué que tout est lié à la politique. Et que Taliby Dabo l’administrateur général de Dabo-Média serait victime de sa popularité à Kankan.

Affaire à suivre !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here