Le jeune élève Souleymane Barry, touché par balle ce jeudi 20 février aux alentours de Wanindara 3 à finalement rendu l’âme ce vendredi, aux environs de 1h du matin.

Son oncle, tout inconsolable explique qu’ils ont trouvé l’enfant dans un état presque mort.

«Le petit a finalement rendu l’âme, il n’a pu survivre. On l’a opéré quand on l’a amené à Ignace Deen mais malheureusement il a rendu l’âme. Ils ont trouvé que la balle avait traversé son ventre et coupé des intestins et même la serviette avait été touchée», a-t-il relaté.

Cet autre cas de décès vient ainsi rallonger la longue liste déjà, de victimes « tuées par balles », pendant ou en marge des manifestations politiques.

Universguinee.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here