L’accident s’est produit dans l’après-midi de ce dimanche 23 février dans la sous-préfecture de Tanéné, à 10 km de la préfecture de Boké.

Le Train minéralier de  la  Compagnie des bauxites de Guinée (CBG), a déraillé  et heureusement aucun cas de mort n’a été enregistré.

Sur place, les équipes techniques de la plus grande compagnie minière du pays, sont mobilisées pour évaluer les causes de cet accident ferroviaire.

Pour la plupart, les causes sont liées soit à l’état de la voie, à l’état de l’engin ou encore à l’état des conducteurs.

Joint au téléphone, un responsable de la CBG rassure : « le déraillement est effectif mais aucun cas de mort n’a été signalé. Nos équipes travaillent pour tenter de rétablir la liaison. Nous pouvons vous assurer que les dégâts ne sont pas de nature à perturber les activités de la production et nous rentrerons en activité le plus rapidement possible », a-t-il expliqué.

Le train minéralier de la plus grande compagnie des bauxites de Guinée avait déraillé en décembre 2018 dans la localité de Kamsar, et comme le cas présent, aucun cas de mort n’avait été enregistré et la CBG avait pu corriger les dégâts dans un délai raisonnable.

Sur les circonstances réelles de cet accident, la CBG devrait livrer dans les heures, un communiqué à l’attention du public et de ses partenaires.

OC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here