Assistante de droit et étudiante en Master à  l’université Général Lansana CONTE de sonfonia ici à Conakry, notre jeune femme modèle  est une passionnée  de la terre, mais pas que. 

Elle élève également  des lapins, de la dinde, et plein d’autres  petits animaux.Son engagement tient au fait qu’elle  souhaite contribuer au développement  socio-économique du pays dans son domaine.La promotion de lagriculture et de l’élevage durables en Guinée  sont les ambitions de Mme BANGOURA.Justement parmi les types de plants qu’elle  cultive il y’a les tamariniers, les orangiers, les  citronniers, les melinas, terminalia, moringa,… » j »ai opté pour l’agriculture en tant que femme intellectuelle pour contribuer à  l’autosuffisance et la sécurité  alim dans notre pays. Je lutte pour cela pour des aspects liés  a l’utilisation des pestides, engrais chmiques,… qui sont des intrants qui affectent négativement la santé humaine et animale et même sur les produits agricoles et l’environnement… « .S’agissant de ses projets pour l’avenir, notre juriste et brave de la terre, veut instituer des unités de transformation de certains dechets degradables qui seront utilisés comme compost en agriculture et d’autres degradables vers l’alimentation des animaux (épluche de la pomme de terre, la patate, de la mangue,….)Ce mois de mars est une belle occasion de magnifier toutes ces braves et autonomes guinéennes qui méritent attention et appui.Bravo Mme la juriste et agricultrice.Décryptage de Idiatou CAMARA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here