Circulation routière : un casse tête pour les usagers à quelques jours de la fête de ramadan.

0

A quelques jours de la fête de ramadan ou laïd el fitr,  les usagers de la route se plaignent de la rareté des véhicules de  transport urbain.
Pour preuve, tous les carrefours sont remplis de passagers par manque de minibus. C’est du moins ce qui ressort du  constat faite par l’universguinee.info ce lundi ,  18 mai 2020 à Conakry.

Mamadou Aliou Diallo la vingtaine ,  est un  commerçant qui se rend tous les jours à  Madina .
<< depuis 07 heure  30mn je suis arrêté au carrefour  de Tamisso, il n’y a pas de  véhicule. Du moins ,  tous les minibus  qui viennent sont remplis de passagers. Les taxi mètres, eux ne font que découper les  tronçons. Pourtant , à  l’heure où  nous sommes , si tu n’as pas les moyens ,  mieux vaut resté  à la maison. Regarder, pour la journée  d’aujourd’hui, je suis tenu obligé de me retourner à la maison par manque de véhicule . Les chefs n’ont cas aider les populations à  cette période de crise sanitaire mondiale liée au Coronavirus sinon c’est pas bon .>> a-t-il déclaré

Selon certains citoyens, ce manque de véhicules  dans la circulation routière serait dû à la maladie coronavirus. D’autres pensent que le phénomène d’embouteillage et la tracasserie policière  constituent un autre facteur de la  rareté des engins roulants.

Laye BAYO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
18 ⁄ 3 =