KINDIA : Gangan 6 s’en va au Mali pour le maintien de la paix à Kidal au compte de MINUSMA

0
4

Le tricolore guinéen a été remis ce jeudi 08 octobre au commandant du Bataillon Gangan 6 en prélude à son déploiement pour le (KIDAL) au compte de MINUSMA devant les autorités militaires et administratives de la ville des agrumes. La cérémonie de remise a été présidée par le ministre Albert Damantang Camara de la sécurité au  camp Samoreya.

C’est  le sixième bataillon depuis 2013 pour le maintien d’ordre dans la sous-région ouest africaine. L’on se souvient que le ton avait été donné par le président de la république qui à l’époque avait procédé à la remise du drapeau en 2013. C’est maintenant le 6e bataillon qui doit aller tâter le terrain pour un élan de solidarité panafricaine.

« Il vous souviendra depuis le 06 février 2013, le professeur Alpha Condé a donné le coup d’envoi de cette initiative en ces même lieux en remettant en personne le drapeau à la compagnie NIMBA 1 en partance pour le Mali. Elle y restera plus d’une année avant d’être relevée par la compagnie Nimba 2. Apres avoir réussi à projeter successivement deux compagnies, la participation guinéenne a été revue à la hausse en 2015 avec la projection du Bataillon Gangan 1 au sein de la Mission Multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA). Aujourd’hui, nous sommes ici dans le cadre de la projection du sixième bataillon,» a déclaré le ministre de la sécurité et de la protection civile devant la troupe.

Dans le même esprit, Albert Damantang Camara est revenu sur les objectifs recherchés à travers cette mission : « les objectifs recherchés à travers le déploiement des soldats guinéens au Mali sont multiples. Il s’agit tout d’abord de la concrétisation d’une des citations du premier président de la Guinée feu Ahmed Sékou Touré, stipulant que ‘’La Guinée et le Mali sont deux poumons d’un même corps’’. IL s’agit aussi à travers ces opérations d’accroitre les capacités opérationnelles de notre vaillante armée nationale dont le caractère républicain n’est plus à démontrer. C’est pourquoi, je vous exhorte au respect scrupuleux des obligations découlant du mandat de la MINUSMA, des règles d’engagement, sans oublier les règles de comportement. Aucune transgression à ces dispositions ne sera tolérée. Le respect des droits de l’homme est l’un des axes d’effort de la Guinée. Tout en vous conformant aux dispositions juridiques régissant les opérations de maintien de la paix, » a martelé le ministre de la sécurité aux hommes en arme.

Avant de clore cette cérémonie de remise de drapeau, le ministre Damantang a particulièrement félicité le commandement et les instructeurs du centre d’entrainement aux opérations de maintien de la paix pour avoir dispensé la formation et l’entrainement adéquats au Bataillon

Abdoulaye Chérif Keita correspondant à kindia

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
6 × 12 =