L’insécurité : arrestation des présumés bandits par la DPJ

0
8


 
La Direction Centrale de la Police Judiciaire (DPJ) a présenté ce vendredi 9 octobre un présumé groupe de bandits pour l’assassinat de Mory Condé et Abdoulaye Bangoura dans la nuit du 24 au 25 septembre 2020 à Manéah (Coyah). Il est reproché à ce gang -dont les âges de ses membres varient entre 13 et 25 ans- plusieurs attaques à main armée à Conakry et environnants.

Devant la presse, Mamadou Oury Diallo dit ‘’Boro’’ a nié en bloc les cas d’assassinat avant de reconnaitre avoir pris part à plusieurs opérations.  « Le pistolet que vous voyez m’appartient. Je l’ai payé à 800 mille francs guinéens dans les mains d’un certain Marx. Ce dernier un vendeur de drogue.  L’arme était dans mon sac quand on m’arrêtait, Je n’ai jamais tué. Par ailleurs, j’ai participé à plusieurs opérations.  A Laminayah, quand j’ai porté l’arme sur le sieur en lui proférant des menaces de mort, il a sorti plus de 11 millions de francs guinéens. Pour la deuxième opération, nous étions au nombre de quatre personnes.  C’était vers 0 heure et 1 heure du matin quand nous avons bloqué la route en arrêtant une voiture de transport Renault 21. A ce niveau, nous avons eu plus de 20 millions de francs guinéens.   Moi seul j’ai eu trois millions de francs guinéens. Nous avons opéré avec des fusils. Pour la troisième opération, je n’y faisais pas partie », a-t-il expliqué.

Dans sa présentation, le capitaine de police, Thierno Bah, chef section recherche et investigation à la Direction Centrale de la Police Judicaire a rappelé ceci : « le 30 septembre 2020, le Coordinateur général des Brigade Anti Criminalité (BAC) a mis à notre disposition les nommés Sitan Touré, alias ‘’Orange Money’’ ou ‘’Deni-Momba’’, Abdoulaye Bangoura, dit ‘’Babana’’ pour l’assassinat de Mory Condé et Abdoulaye Bangoura dans la nuit du 24 au 25 septembre 2020 à Manéah (Coyah). Dans leurs auditions, ils ont unanimement nié les cas d’assassinat. Par contre, Sitan Touré a dénoncé les nommés Rougeaud, Michel et Babana pour avoir participé à l’assassinat de feus Mory Condé et Abdoulaye Bangoura au Kilomètre 36. Par ailleurs, Sitan Touré et Abdoulaye Bangoura ont reconnu avoir participé à plusieurs opérations de vols à main armée à Conakry, Coyah et Dubréka. Ils ont dénoncé les nommés Lanfia Keita alias ‘’Bangus’’, Mamadou Oury Diallo dit ‘’Boro’’ Abdoulaye Bangoura dit’’ Babana’’, Mohamed Diakité alias ‘’Lexa’’ et Mohamed Soumah dit ‘’King’’ pour avoir été leurs co-auteurs et complices dans les différentes opérations. Il s’agit de l’opération de Laminayah en septembre 2020 où 10 millions de francs guinéens ont été dérobés dans une concession. C’est Boro qui détenait un pistolet et Babana avait une arme de guerre PMAK. A l’opération de Fofomèrè en aout 2020, a participé le jeune Orange Money, Bangus où les habits ont été volés dans une boutique (…). A Sonfonia, deux téléphones et une somme de 550 000 fg ont été volés dans une boutique. A Friaguidi, un téléphone et 950 000 fg ont été volés dans une boutique. Au cours de nos enquêtes, un pistolet a été saisi chez Mamadou Oury Diallo dit ‘’Boro’’ par nos services. Les tenues militaires ont été retrouvées au domicile de Babana et des armes blanches ont été saisies au domicile du nommé Saturday en fuite. »

MC

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 ⁄ 4 =