Fêtes de fin d’année : que dit la religion musulmane de ces fêtes de fin d’année ?

0
600

Les fêtes de fin d’année s’annoncent très bientôt. Quel est  le sens des célébrations de ces fêtes de fin d’année ? Quel doit être le comportement d’un musulman pendant cette période de fête ? Ces questions et autres, nous les avons posées  à  El hadj Mansour Fadiga, prédicateur islamique et doyen des imams de Guinée  ce lundi 21 décembre 2020 au cours d’une interview qu’il nous a accordée.

Considéré comme une fête universelle, pourtant les fêtes de fin d’année et de réception de la nouvelle année grégorienne ne devraient pas être célébrées. C’est du moins l’avis d’Elhadj Mansour Fadiga, doyen des imams de Guinée.<> a-t-il fait savoir

Cependant, malgré cette interdiction par la religion musulmane, nombreux sont les adeptes du prophète Mohamed paix et salut sur lui, qui s’associent à ces fêtes de fin d’année.<> déplore le doyen des imams de Guinée.
 
Au cour de cet entretient , Elhadj Mansour Fadiga a  lancé une invite à la jeunesse musulmane de Guinée à se ressaisir et de chercher à mieux connaître la religion du dernier messager d’Allah. Il a aussi rappeler que les musulmans n’ont que 2 fêtes légales, à savoir la fête de la fin du mois de ramadan et la fête de la fin du pèlerinage musulman au lendemain de la journée d’arafat ou encore la fête de tabaski.

Fodé BAYO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
2 + 4 =