Résultats du Baccalauréat :  »Nous allons lentement pour éviter tout risque de se tromper » (Mamadi Sidiki Camara MEN-A)

0
87

Aucune date précise en vue pour la publication des résultats du Baccalauréat malgré les rumeurs qui trainé ces derniers jours par rapport à une éventuelle proclamation du Bac.

Les candidats devront encore attendre pour être situés sur cette situation c’est du moins ce qu’a fait savoir Mamadi Sidiki Keita chargé de la communication au MEN-A après avoir balayé d’un revers de main le tollé qui gangrène l’opinion par rapport à une prétendue publication résultats du Bac cette semaine. c’est lors d’une interview accordé aux journalistes ce vendredi.

Pour le chargé de la communication, le Mena n’a pas jusque-là précisé une date officielle pour les résultats. Réagissant aux rumeurs brandit par les langues diluées, Mamadi Sidiki Camara met les choses au clair affirmant que : « C’est faux ce n’est pas juste parce que les informations que vous avez reçues ne viennent pas directement du Mena. Malheureusement chaque année nous sommes confrontés à ces genres de difficultés mais permettez-moi de rappeler qu’à chaque fois les résultats sont prêts, il nous arrive de donner d’abord les statistiques par la voie du service de communication du Mena nous donnons la physionomie des résultats à travers le programme de publication des résultats en précisant le jour, l’heure mais tant que cela n’est pas fait d’abord ce qui se passe ne sont que des simples spéculations » contredit-il.

Même si le ministère de l’Education nationale fait toujours attendre, les candidats peuvent espérer se débarrasser des boules à entendre Mamadi Sidiki Camara car dit-il:

« Ce que je peux vous dire avec certitude c’est que nous sommes pratiquement à la fin du processus nous avons beaucoup avancé. Vous comprendrez que cette lenteur enregistrée cette année dépend de la ferme volonté du ministre Bano Barry pour que ce que nous aurons à mettre à la disposition de l’opinion soit débarrassé de tout risque de revendications. Nous voulons éviter de nous rendre coupable des dysfonctionnements par rapport à ce travail. Quand un travail est fait le ministre insiste et demande à ce que cela soit révisé voilà ce qui fait que le travail n’est pas totalement achevé. Nous allons lentement mais en étant sûrs que ce que nous allons présenter à l’opinion soit débarrassé de tout soupçon » a-t-il rassuré.

Ces résultats du Baccalauréat trainent au moment où tous les candidats font la fine oreille.

Boubacar Siddy Bah

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
27 + 8 =