Dialogue politique et social : les consultations lancées à Conakry

Annoncés depuis plusieurs mois, les travaux du cadre permanent du dialogue  politique et social ont enfin débuter ce mercredi, 16 juin 2021, à Conakry. Ce cadre permanent du dialogue vise d’organiser le dialogue entre les acteurs institutionnels et ceux sociaux pour une sortie de crise en Guinée.

Pour cette première journée, les débats ont été focaliser sur le secteur du transport en Guinée. A en croire Fodé Bangoura, secrétaire permanent dudit dialogue, tous les maux qui assaillent ce secteur ont été passés au peigne fin. << C’est le secteur du transport  qui a eu chance de lancer ce cadre permanent du dialogue politique et social dans notre pays. Comme vous l’avez constaté, tous les acteurs du secteur de transport dans notre pays étaient tous présent pour en discuter les problèmes de ce secteur afin que nous puissions trouver des solutions dans ce secteur. C’est un domaine qui concerne tout le monde dans le pays. Les concertations vont se poursuivre avec les acteurs pour régler tous les problèmes qui assaillent le secteur du transport en République de Guinée.>> a-t-il déclaré

De son côté , le secrétaire général de la Fédération Nationale des Transporteurs Routiers de Guinée, s’est réjouit de ce cadre de concertation du gouvernement guinéen. << Nous nous sommes content en temps que Syndicat de prendre part à ce cadre permanent du dialogue politique et social. Nous sommes content parce-que c’est notre secteur qui a ouvert cette rencontre. Ce qui est claire, c’est que nous avons posé toutes les difficultés auquelles nous sommes confrontés sur la route. Notamment, la tracasserie policière, la multiplicité des barrages sur nos routes. J’espère que nos problèmes seront pris en compte. Nous les chauffeurs aussi doivent accepter de changer et respecté la loi de notre pays car les chauffeurs les policiers et les gendarmes sont des frères pas de même père.>> a expliqué Ousmane Horoya Sylla

Fodé BAYO