La durée de la transition ne cesse d’envahir les débats publics.

Arrivé au pouvoir à la suite d’un coup d’État, le CNRD est à ce jour la cible d’un reproche phare qui est « La non fixation du délai de la durée de la transition tant acclamée par les Guinéens à son aube.

Sur la polémique, Ahmed Tidjane Sylla qui est lui même conseiller national estime qu’il n’est pas l’heure de s’enflammer sur la durée transitoire d’autant plus que les séances de débats n’ont jusqu’ici pas été entamées au sein de cet organe législatif.

« Ce que je peux dire, il faut attendre que les débats s’ouvrent au CNT et que les commissions de travail soient constituées. Il est trop prématuré de spéculer sur le délai avant même la session inaugurale. Si on peut donner ses avis sur le CNT avant même l’installation, ou avant les débats, on part au CNT pourquoi alors ? Le délai sera le fruit de la concertation et du débat au CNT », a réagi ce vendredi Ahmed Tidiane Sylla, Conseiller National.

Faut-il rappeler que la session inaugurale du CNT est prévu ce samedi 05 février 2022.