ONG-Remise de dons fournitures scolaires
élèves orphelins avec les donateurs

L’ONG Appui Jeune pour le développement et Protection des Droits Humains ont fait des dons de fournitures scolaires à  l’Orphelinat  »La Voix des Sans Voix ». La remise a eu lieu ce samedi 30 octobre au Quartier Hafia II situé dans la Commune de Matam. Il s’agit entre autres des cahiers, bics, crayons, ardoises, craies…  Les deux ONG donatrices disent s’être lancés dans ces actions pour contribuer de leur façon dans la lutte contre la précarité dont souffrent certaines organisations de prise en charge de personnes vulnérables. La Maman de l’orphelinat bénéficiaire a félicité l’ensemble des donateurs pour avoir pensé à son organisation. Madame Yarie Camara a également encouragé les deux associations.

En collaboration avec l’ONG Protection des Droits Humains PDH, l’Appui Jeunes pour le développement, dans sa vision de participer au développement socio-économique du pays a remis des kits scolaires à l’Orphelinat  »La Voix des Sans Voix » situé à Hafia II commune de Matam. L’initiative s’inscrit dans l’accompagnement de l’organisation en contexte d’ouverture des classes explique Bangaly Mara président de l’AJED.

« En prélude de l’ouverture scolaire, nous avons fait une manifestation en faisant des dons de kits scolaires aux enfants. Ça a été très difficile, car les appels lancés auprès des partenaires n’ont pas pratiquement porté. Du coup, ce sont les membres des deux ONG initiatrices qui ont collectés un montant pour pouvoir présenter ces fournitures à l’Orphelinat  »La voix des sans Voix » que nous avons ciblé » explique-t-il.

Poursuivant, le jeune entrepreneur appelle les fondations à multiplier les actions humanitaires en faveur des personnes considérées comme vulnérables.  »Je lance un appel à l’endroit des fondations et partenaires pour venir en aide aux organisations comme  »la voix des sans voix » qui je peux dire est vraiment dans le besoin d’être accompagnée » se fait-il entendre.

Soumaoro Moussa directeur de l’ONG Protection des droits humains PDH a brièvement fait une mise au point sur le contexte de l’initiative  »Dons de kits scolaires ».

« En Guinée le taux de pauvreté est extrêmement élevé en plus nous avons beaucoup d’Orphelinats qu’on peut considérer comme des services de prise en charge des personnes. Mais nous avons constaté que ces organisations ne bénéficient pas d’accompagnement auprès des Organismes publics. C’est pourquoi nous, en tant qu’organisation de la société civile, nous avons jugé nécessaire à l’occasion de l’ouverture de l’année scolaire de conjuguer nos efforts pour venir en aide à ces organisations. C’est dans ce contexte que nous avons procédé à la remise de ces kits scolaires à  »La Voix des sans Voix ». Donc, c’est notre manière de contribuer à l’éducation de ces enfants » a-t-il situé.

ONG-Dons de kits scolaires
Les donateurs et les bénéficiaires

Madame Yarie Camara Maman de l’Orphelinat  »La Voix des Sans Voix » s’est dite très heureuse que le choix soit tombé sur son organisation après avoir expliqué les difficultés qu’elle rencontre dans son travail.

 »Cette organisation, je l’ai débutée avec beaucoup de difficultés qui se font toujours sentir. Avec tout ça, quand nous recevons des ONG comme AJED et PDH pour nous faire des dons, tout ce qu’on peut, c’est de les féliciter, les remercier parce que cela va beaucoup nous aider. J’encourage L’appui Jeune pour le développement et Protection des droits Humains à en faire autant. Je suis très contente » s’est-elle réjouie.

Présent à la séance de remise, Camara Younoussa chef secteur de Hafia 2 n’a pas manqué de traduire sa réjouissance aux jeunes entrepreneurs.

 »Vraiment, on est satisfait. Nous sommes très contents de ce que vous êtes en train de faire pour ces enfants. C’est un grand geste de se déplacer pour venir présenter ces fournitures scolaires à l’honneur des enfants. On est très content pour ces associations » a-t-il traduit.

Après la distribution des kits scolaires entre les élèves de l’Orphelinat  »La Voix des Sans Voix », les enfants orphelins ont rythmé une chanson pour témoigner leur joie.

Extrait élèves orphelins

 »Des jeunes sans emploi, c’est un danger pour la sécurité nationale » ministre Alpha Bacar Barry

Boubacar Siddy Bah pour Universguinée